Un tour du monde en famille par l’Inde, les îles Cook et le Guatemala…

Aujourd’hui, j’accueille la famille Caster, qui va vous raconter son tour du monde. Dans cette aventure sont partis : Dany, le papa. Il est menuisier de formation et a de multiples corps de métier à son arc. Il a un goût très prononcé pour l’Afrique puisqu’il y a passé de nombreuses années à la découverte de ses peuples et de ses paysages. Il a fêté ses 42 ans avant de partir. Sabrina, la maman, commerciale de 38 ans, comme son mari, elle est bricoleuse et amoureuse de voyages et de nouvelles rencontres. Leurs enfants : Soni, l’aîné âgé de 12 ans est un jeune garçon avec un univers bien à lui, fait d’enquêtes, de mystères et de fantastique. Louna, la petite dernière âgée de 9 ans est une fillette dynamique et sportive, qui adore les animaux. Je laisse la parole à Sabrina qui va nous en dire plus sur ce tour du monde dont ils viennent de rentrer il y a quelques mois.

famille caster

NOUS AVONS TRAVERSé 15 pays en 335 jours

Nous sommes partis de septembre 2014 à août 2015 pour notre tour du monde en famille ! Notre itinéraire a été le suivant :

itineraire tour du monde en famille caster

Notre premier vol nous emmène à Londres pour une petite journée de visite puis à New Delhi. Nous sommes restés 5 semaines en Inde du Nord du Rajasthan à Vanarasi (Bénarès) en passant par l’Uttarakhand, l’Uttar Pradesh et le Madhya Pradesh.

famille touriste inde devant temple

famille touriste inde devant taj mahal

Puis nous passons un mois au  Népal de mi octobre à mi novembre.

nepal rivière

népal sommet

Nous faisons une rapide escale de 2 jours à Singapour avant de rejoindre le Nord Vietnam pour 15 jours.

singapour

baie along

P1170797

Début décembre, nous traversons la frontière par la route pour nous rendre au Laos pour un mois,

laos3

laos

puis au Cambodge pour la même durée

temples

cambodge

et enfin la Thaïlande pour 3 semaines.

DSCN6323-Medium

poissons clowns

P1190797-Medium

Mi février, nous mettons le cap sur l’Australie, où nous louons un camping car pour un mois.

aus

DSCN8172-Medium1

Nous séjournons ensuite 3 semaines en Nouvelle Calédonie

caledo

caledonie

caledonie2

avant de rejoindre la Nouvelle Zélande début avril pour un mois de road trip en camping car entre les deux îles.

nzplage

DSCN4763-Medium

NZ

DSCN4884-Medium

Début mai, nous nous retrouvons sur les Iles Cook pour deux semaines au beau milieu de l’Océan Pacifique.

cook

cook3

cook5

De là, nous rejoignons les Etats-Unis pour deux semaines entre Los Angeles et Las Vegas

US

US5

US3

avant de nous diriger, début juin, vers le sud du Mexique pour un mois,

mexique

mexique2

DSCN5154-Medium

puis le Guatemala pour un mois et enfin le Belize pour une semaine, où s’achève notre tour après avoir traversé 15 pays !

guatemala2

guatemala5

guatemala3

île de Caye Caulker belize

île de Caye Caulker 3

NOUS AVIONS Déjà l’expérience d’un long voyage avec les enfants

Avant, nous étions plutôt des voyageurs de dernière minute. Nous sommes beaucoup allés au Sénégal, car nous y avons de nombreuses attaches. Nous avions d’ailleurs fait une première expérience de voyage en famille lorsque les enfants avaient 2 et 5 ans puisque nous étions partis par la route en traversant l’Espagne, le désert marocain, la Mauritanie jusqu’au Sénégal. Nous y avions passé quelques mois avant de refaire le chemin inverse.

En France, nous faisons des escapades régulières en montagne pour le ski et en Vendée.

les sites à voir et les activités à faire absolument avec des enfants

Les zoos, dans quasiment tous les pays du monde (sauf lorsque la condition animale n’est pas respectée) sont des lieux où parents et enfants passent un très bon moment. Dans chaque endroit les animaux sont très différents et font vraiment partie de l’identité du pays dans lequel nous voyageons. Les lieux où l’on peut voir les animaux en liberté sont aussi de vrais moments privilégiés : les otaries, pingouins à têtes jaunes en Nouvelle Zélande, les perroquets, canaris, les kangourous en Australie…

australie

DSCN6237-Medium

guatemala1

mex

Mais chaque pays offre ses merveilles et bien souvent les enfants sont à l’écoute et sensibles à ce qu’ils découvrent. Par exemple, Louna a adoré le parc naturel de Chitwan au Népal pour son tout petit village entre rivière et montagne, la balade avec les éléphants et le cadre naturel magnifique.

chitwan

Soni voulait absolument voir le parc du Hobbit en Nouvelle Zélande et a vraiment été comblé.

hobbit

Mais ils ont aussi beaucoup aimé les cascades de Kuang Si au Laos parce qu’ils étaient avec des amis, l’île de Koh Lanta, les Universal Studios de Los Angeles, le Puzzle World de Nouvelle Zélande.

Kuang Si cascades laos

Kuang Si5

DSCN6985-Medium2

US2

DSCN4665-Medium1

Les randonnées dans tous les pays que l’on a visités sont souvent très belles et propices aux rencontres !

village indien de Chamula

Randonnée à cheval vers le village indigène de Chamula, Mexique

la notion d’aimer un lieu ou non est très subjective

Pour avoir rencontré beaucoup de voyageurs et avoir échangé beaucoup sur nos visites, je dirais que la notion d’aimer un lieu ou non est très subjective car il dépend de beaucoup de paramètres : les rencontres que l’on y a fait, le déroulement de la visite, le temps, les évènements. Un lieu pourra sembler incontournable pour certains et présenter très peu d’intérêt pour d’autres.

Par exemple, dans notre cas, nous n’avons pas apprécié la baie d’Along au Vietnam, alors que des milliers de gens viennent la visiter chaque année. Le cadre était joli mais les mensonges à la vente des tickets, la mauvaise organisation et le fait de se sentir un peu parqués ne nous a pas enchanté. Mais nous avons rencontré sur place des gens qui étaient ravis !

De même pour Cancun, au Mexique. Hormis une magnifique plage coincée entre des blocs d’hôtels, nous y avons trouvé peu d’intérêt !

Je ne pense pas qu’il y ait des lieux à éviter à proprement parler, sauf les zones dangereuses, il tient du bon sens ! Tout dépend des goûts de chacun, de l’âge des enfants et de votre façon de voyager. Il faut sentir les choses, dialoguer en famille et se renseigner auprès des locaux.

au fil des mois, les enfants se sont fait à toutes les cuisines

L’arrivée en Inde était difficile au niveau culinaire car les indiens mangent très épicé et la rupture avec nos habitudes européennes est un peu brusque : pas de lait et de cacao le matin, pas de céréale, pas non plus de viennoiserie, pain, yaourts ou chocolat, fromage…

Cela prend un peu de temps mais au fur et à mesure, on se fait aux habitudes des pays. Il faut savoir que si on veut consommer à l’Européenne, c’est parfois possible mais la note sera très salée. Au fil des mois, les enfants se sont fait à tout. Par exemple, les petits déjeuners : thé local, œufs à la poêle, pho (soupe vietnamienne), pâté chaud, riz, fruits, yaourts locaux…

Burger végétarien en Inde

Burger végétarien en Inde

guatemala food DSCN6797

guatemala food2

Boisson non identifiée en Thaïlande

DSCN6936

Il est impossible d’être partout à la meilleure saison

Dans la mesure du possible, nous avons essayé d’organiser notre planning en fonction des saisons. Par exemple, nous souhaitions faire notre tour dans l’autre sens et commencer par les Etats Unis pour un départ en douceur et finir par l’Inde. Cependant, en calculant les saisons, nous nous sommes rendus compte que nous aurions été en Inde à la saison des pluies, donc nous avons revu notre itinéraire. Il est impossible de tomber dans les meilleures saisons à chaque fois puisque votre itinéraire doit suivre une suite logique, à moins de faire beaucoup d’avion, et de grever votre budget. Globalement nous avons toujours eu chaud, car en sac à dos, pas la place de mettre des habits d’hiver.

Il y a deux pays dans lesquels nous avons souffert de la chaleur : l’Inde et l’Australie. La mousson indienne était décalée et lorsque nous sommes arrivés il faisait encore chaud et très très humide. Ensuite il a fait chaud et très sec. En Australie, on a eu de très fortes chaleurs et des hordes de moustiques, ce qui nous obligeait à nous enfermer dans le camping car à partir de 18h alors qu’à l’intérieur la température dépassait les 30°.

Dans le sud de la Nouvelle Zélande, nous avons eu froid. Il y avait de la neige sur les routes alors que nous n’avions aucun équipement. Nous avons dormi tout habillés plusieurs jours et nous devions faire rouler la voiture pendant une demie heure, le temps d’avoir du chauffage pour pouvoir prendre le déjeuner avec les enfants. Il n’était pas question de s’équiper en vêtements chauds sur place car tout est hors de prix !

NZ2

NZ3

Merci Sabrina ! On continue lundi avec les leçons, des astuces et de bonnes adresses

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir en le partageant sur les réseaux sociaux et à nous y suivant.

Crédit photos : Famille Caster autour du monde

Publicités

4 réflexions sur “Un tour du monde en famille par l’Inde, les îles Cook et le Guatemala…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s