Randonnée à vélo en famille : bagages et matériel

Suite à  mon article sur notre  randonnée à vélo au Portugal de l’Alentejo à l’Algarve en passant par les terres, j’avais promis de faire un article sur les préparatifs et la logistique de notre voyage à vélo avec des enfants. Le voici. Je ne présente que notre organisation personnelle qui nous a parfaitement convenue.

La préparation de l’itinéraire à vélo en famille

Avant de partir pour un grand voyage, on recommande toujours de faire une première sortie sur un WE ; ce qu’on n’a évidemment pas eu le temps de faire… Par contre, on a fait un premier test à la journée avec notre fille aînée pour voir combien de km elle pouvait faire à 7 ans et demi sans se fatiguer ou se lasser. On a surtout discuté avec d’autres familles de voyageurs à vélo et on en a conclu quelle pouvait en faire une vingtaine par jour.

Concernant notre itinéraire dans le Sud du Portugal hors des sentiers battus, il n’y avait pas de tracé GPX préexistant. On s’est basé une fois de plus sur l’expérience d’une famille qui avait fait plus ou moins le même parcours.

Ensuite, je suis allée sur Google Maps en mode piéton (c’est mieux en mode vélo si il existe dans la zone). Sur la majeure partie du parcours, il n’y avait pas de piste cyclable, alors on a évité autant que possible les routes nationales et limité les dénivelés. On a découvert qu’on pouvait traverser le fleuve en bac. On s’en est assuré à l’avance. C’est beau l’aventure mais avec des enfants, on préfère avoir quelques certitudes car on sait qu’il y aura quand même des imprévus. Ce bac nous a évité de passer par une nationale, a raccourci le parcours de 17km ce jour-là et a réduit le dénivelé de 160m. Donc, ça vaut le coup d’explorer différentes pistes. On a emporté  une carte physique sur laquelle j’avais reporté notre itinéraire  ainsi qu’un petit carnet détaillant les km, dénivelés, étapes, supérettes, resto et croisements pas évidents. Ensuite, pendant le voyage, on enregistre nos trajectoires sur Strava.

Le matériel de camping pour une randonnée à vélo en famille

La tente

On a choisi une tente Husky pour 4 personnes très légère et facile à monter / démonter et on a été ravis.

tente legere randonnee velo

Les matelas

On est partis sur des matelas gonflables pour nous et des rouleaux basiques pour les enfants.

Les duvets

On a 4 duvets Mammut super chauds et compacts. Il a fait 8*C les premières nuits, c’est frisquet. Ceux des enfants sont maintenant déjà un peu courts. Dommage.

Le matériel de cuisine

On a choisi la popote de base pour 2 (moins encombrante) dans laquelle on a rajouté 2 assiettes et 2 sets de couverts. On a un petit Butagaz et maintenant on a aussi un support pour le stabiliser. On a 4 gobelets en plastique (dont 1 gradué pour mesurer l’eau. Vive les festivals !), un couteau suisse, un Opinel, un tupperware et 4 gourdes. Il faut faire attention de bien toujours avoir de l’eau, surtout en été dans ces zones du Sud.

Pour la nourriture de base, on a emporté 3 sachets de semoule et de soupe, des barres de céréales, des biscuits de petit déjeuner, une boîte de maquereaux, une mini bouteille d’huile d’olive et du sel. Rien de bien écolo… Puis, on a acheté au fur et à mesure. Il faut donc repérer à l’avance les supérettes sur le trajet si vous êtes dans des zones assez désertes.

Pour la vaisselle, j’avais pris 1 éponge, 1 torchon et 2 tablettes de lave-vaisselle qui ne marchent pas du tout pour le lavage à la main ! La prochaine fois, je me prépare du produit vaisselle maison. Je n’ai pas encore trouvé de recette pour du produit en poudre (seulement liquide) ; alors si quelqu’un en a une, je suis preneuse.

 

Autre matériel

Pour la réparation, on avait le matériel de base : chambres à air, rustines et colle, outils multifonctions pour visser/dévisser, une cordelette et du ruban adhésif Duct tape (le gris étanche, indestructible, magique…). Personne n’a crevé et on n’a rien cassé ; seul le porte-bagage de notre fille s’est décroché et on a pu le réparer avec la cordelette et le Duct Tape !

On a une grande rabane de 2m x 1,2m qui se plie. C’est très pratique pour sortir de la tente sans se mouiller les pieds, faire notre toilette en bivouac, pique-niquer etc. Un indispensable.

Une rallonge 4 prises pour recharger ma batterie de vélo, nos téléphones et l’appareil photo tous ensemble dans un tote bag (au restaurant par exemple). 2 lampes frontales et 2 petites lampes à LED.

Côté hygiène, on avait une trousse de toilette minimale avec savon en pain et tout en miniature, 4 paréos et 4 gants de toilette. On est passé aux mouchoirs en tissu (4) qui sont bien moins encombrants et plus écolo que la version papier. Lavés et épinglés au câbles  de frein, ils sèchent très vite ! On avait 4 épingles à linge, un peu de lessive en poudre (équivalent 3 doses), un rouleau de papier WC (puis on repart avec celui de l’hôtel), un rouleau de mini sacs poubelle (pour crottes de chien!) et 3-4 plus grands. J’ai tapi mon panier avant avec un sac poubelle épais  50L que je pouvais rabattre sur son contenu en cas de pluie. Côté pharmacie, on avait aussi la base : antiseptique, compresses, sparadrap, bande…

On a pris très peu de jeux pour les enfants : 1 Uno, 2 playmobils et 2 voitures. La nature leur procure de quoi s’occuper. On a accroché une pochette aux bars arrière du vélo cargo avec 2 carnets, des crayons et des petits livres pour la route. Ça a suffi. L’an prochain, on emporte notre mini baffle pour le son à fixer sur le guidon car on a beaucoup chanté sur les vélos mais on pêche un peu sur l’air et les paroles !

Les vêtements

Quant aux vêtements, on a pris le strict minimum et on aurait pu prendre 1 Tshirt et 1 slip de plus. On avait chacun :

  • 1 coupe vent
  • 1 poncho pour les enfants
  • 1 doudoune
  • 1 bonnet
  • 1 casquette
  • 1 paire de gants de vélo
  • 1 paire de lunettes
  • 1 sweat
  • 2 Tshirts manches courts
  • 2 Tshirts manches longues
  • 2 bas longs
  • 1 short (Monsieur avait un pantalon-short pas mal)
  • 1 pyjama chaud
  • 4 slips + 4 paires de chaussettes
  • 1 maillot de bain
  • 1 paire de baskets
  • 1 paire de tongs (très pratique en camping notamment)

Finalement, on peut voyager léger en famille !

Vélos et équipements pour un voyage à vélo avec des enfants

Quand on voyage avec des enfants, la configuration des vélos est une vraie question. On accueille des familles voyageuses via la communauté Warmshowers et on a vu différentes options selon la durée du voyage, l’âge des enfants, leur nombre et leur degré de motivation :

Les familles qu’on a pu rencontrer avaient testé les configurations suivantes :

  • Le vélo tandem avec un siège avant légèrement couché dont il faut adapté le pédalier à la taille d’un enfant car ils sont prévus normalement pour des adultes. L’avantage, c’est que l’enfant peut pédaler, se reposer et bien discuter avec l’adulte derrière.

 

  • La barre de raccord Follow-me qui est la barre de traction la plus stable et qui permet d’avoir des bagages à l’arrière. On a eu le trail-gator et ça ne fonctionne que pour un usage « occasionnel »…

  • Le vélo suiveur 1 roue que l’on fixe à l’arrière du vélo de l’adulte. Attention, ça empêche de mettre un bagage sur le dessus du porte-bagage arrière.

remorque vélo croozer kid for 2 roule de dos

Côté vélos, nous avions :

velos de randonnee en famille

Bagages et chargement pour une randonnée à vélo avec des enfants

Sur le vélo de Mademoiselle, il y avait :

  • Une sacoche de guidon avec le matériel de réparation
  • Un porte-bagage adulte sur lequel on mettait du matériel léger : les 2 rouleaux de tapis de sol sur un petit sac contenant les serviettes et les tongs attachés par les bretelles et un tendeur. Notre fille était très fière d’avoir des bagages et de contribuer à  l’effort.

Sur le vélo de Madame, il y avait :

  • 2 sacoches arrière Vaude de chez Cyclable avec les vêtements. On a glissé les affaires de chacun dans un grand sac congélation à zip à son nom (ultra pratique) et on a repéré les sacoches avec un scotch (F pour les filles, G pour les garçons). Ça évite d’ouvrir les 2 sacoches dès qu’on cherche quelque chose. Lorsque je remorque le vélo de ma fille, mes sacoches arrière passent sur le porte-bagage de son vélo à elle.
  • 1 grand panier avant Yuba avec tout le bazar à portée de main : la carte, en-cas, gourde, pic nic, appareil photo, jeux, matériel dessin, portefeuilles, crème solaire, carte, couteau suisse, etc. Le bazar organisé !
  • 1 petite sacoche de selle avec les chambres à air.
  • 1 porte gourde au guidon
  • 1 sac fourre-tout étanche Ortlieb avec les doudounes, bonnets et coupe-vents faciles d’accès sur le porte-bagage du cargo quand il n’y a que notre fils cadet dessus.

velo cargo electrique rallonge

Sur le vélo de Monsieur, il y avait :

velo de randonnee bagages kalkhoff

Notre configuration « Transformer » grâce au vélo cargo longtail !

On souhaitait faire pédaler notre aînée de 7 ans et demi. Notre fils de 4 ans et demi n’était pas encore décidé à apprendre. On avait prévu de partir 11 jours et de parcourir 400 km (il n’y a pas de gare entre Evora et Vila Nova de Santo Antonio). Mais 40 km par jour pour notre fille, c’était trop et comme avec elle on roule lentement (9km/h en moyenne), ça nous aurait semblé interminable ! 3h à 3h30 sur les vélos, c’est bien. Mais plus, pour nous, c’est trop. L’idée était donc de la faire pédaler sur la moitié du parcours et d’accélérer ensuite la cadence… Comment fait-on ? On passe en configuration « Transformer » !

randonnee velo cargo longtail electrique 2 enfants

Mon fils est toujours assis derrière moi sur le porte-bagage du longtail. Quand notre aînée a déjà pédalé une vingtaine de km, elle vient s’assoir avec son frère. Je remorque alors son vélo.  On installe mes sacoches sur son porte-bagage et le sac fourre-tout sur celui de Monsieur. On place sa roue avant dans le marche-pied du longtail (sans la planche de bambou) après avoir retourné son guidon (pas la roue, on dévisse au dessus) qu’on fixe avec un tendeur (toujours prêt sur son guidon). On protège sa roue (pour ne pas que les enfants se blessent les jambes) avec une « cape à  scratch » (une ancienne jupe de poussette) qui est d’habitude sur son porte-bagage. Et j’active l’assistance électrique hé hé !

Si vous avez déjà voyagé en famille à vélo et que vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à les partager en commentaire. Merci.

randonnee velos dans le train

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s