toscane femme avec enfant en porte-bébé sur un ont devant rivière

Florence avec des mioches (c’est possible) – épisode #1

Aujourd’hui, j’accueille Sylvie qui va vous parler de la Toscane en famille et plus particulièrement de Florence. Vous allez voir, en plus de faire de belles photos (c’est son métier, ça aide), elle est drôle. Elle a le MOTHER POWER ! Et moi, j’aime bien les nanas qui ont de l’humour. C’est à elle :

« Qui n’a pas en tête ces images colorées de l’Italie ? Ses glaces généreuses, son soleil éclatant et la chaleur de ses habitants… Vous rêvez d’une destination pas trop éloignée mais reposante et dépaysante ? Embarquement immédiat pour la TOSCANE !

florence famille de 4 avec 2 enfants sur un pont à florence au dessus rivière toscane

J’ai  eu l’idée à la dernière minute d’aller y passer une semaine pendant les grandes vacances d’été. J’avais ce besoin de changer d’air et de tester l’étranger avec le petit dernier de 18 mois qui n’a jamais encore voyagé. Je n’ai pas été déçue ! Un enfant en voyage c’est facile, deux ça devient un peu plus compliqué surtout quand la différence d’âge est de 6 ans comme pour nos enfants. Mieux vaut ne pas trop y penser à l’avance et se jeter dans le grand bain directement le moment venu !

Et comme je ne me voyais absolument pas courir dans le bruit de la ville après des enfants qui ont besoin de se défouler ou encore séjourner dans un hôtel rikiki du coeur de Florence, j’ai choisi de tester l’agrotourisme ! Non promis vous ne ferez pas les vendanges et vos chers bambins n’auront pas le loisir de se rouler dans la boue des champs avant de venir se vautrer sur le canapé !

Mais qui dit agrotourisme dit campagne ! Qui dit campagne dit espace ! Qui dit espace dit enfants qui courent ! Qui dit enfants qui courent dit enfants qui dorment le soir ! Et à vous le chianti et les antipastis au calme, avec comme seul bruit celui des grillons gnagnagnagnagna (rire diabolique de parents au bout du rouleau) !

toscane enfant dans transat à l'ombre

C’est vraiment, à mon sens, la meilleure formule pour profiter d’un pays et s’immerger dans une culture différente. Pas de touristes aux alentours, authenticité garantie !

J’ai trouvé ce logement sur AIRBNB. Une grande piscine, un immense jardin et un « appartement » dans un ancien corps de ferme avec l’essentiel pour vivre à la cool pendant une semaine. Pas de chichis, pas de télé, du calme et de la sérénité.

L’idée était de choisir un endroit stratégique pour se rendre à Pise, Florence, Lucca et profiter de la plage. Car soyons honnête, il faudra quand même édulcorer vos visites si vous voulez garder des enfants motivés toute la semaine pour découvrir le monde !

plage toscane coucher de soleil avec enfant les pieds dans l'eau

Quelques petites astuces pour un planning au top :

  1. Ne prévoyez pas de grosses visites tous les jours.  Préférez alterner : un jour cool contre un jour plus dense en visite. Vous auriez été entre adulte tout cela n’aurait pas eu d’importance mais croyez moi, si vous ne faites pas ça, votre séjour pourrait bien se solder par une énorme sensation de frustration. Vous aurez « trainé » vos enfants tous les jours dans des villes où la chaleur est écrasante et ils auront eu l’impression, comme le reste de l’année, que vous étiez à vous battre contre le temps sans réellement profiter… Alors oui, vous en ferez peut-être un peu moins, mais tout le monde s’en portera mieux !
  2. Prévoyez de visiter les grosses villes en fin de journée plutôt que de partir en expédition dès le matin. Profitez de la piscine et de la campagne. Il fait vraiment très chaud l’été et cela en devient vite désagréable. Alors qu’à la fin de la journée, la lumière du jour s’adoucit, rends les façades des bâtiments simplement magnifiques  et le calme revient dans la ville. Le parfait mélange pour profiter pleinement.
  3.  Mangez dans la rue. Personnellement, j’ai horreur de me sentir coincée dans un restaurant avec des enfants qui s’impatientent, voire même qui courent dans tous les sens. C’est le meilleur moyen de manger le plus rapidement pour écourter le supplice. Alors que si vous commandez par exemple une bonne pizza à emporter et que vous la mangez dans un parc, à vous le calme ! Cela peut vous sembler moins pratique et pourtant ! A moins d’avoir des enfants parfaits qui ne bougent pas de leur chaise… mais ce n’est pas mon cas ! En plus on mange souvent extrêmement bien sur le pouce… A l’italienne ! Et en vous éloignant des rues touristiques vous ne serez pas déçus !

trattoria italie avec vélo devant

toscane

Une après-midi à Florence

Franchement, j’avais presque envie de ne pas mettre de photos de Florence. Pourquoi me demanderez-vous ? Parce que j’aurais souhaité que vous ayez la même surprise que moi qui n’avais jamais vraiment vu à quoi cette ville ressemble. J’ai eu un vrai coup de foudre pour tout ce qui la compose. Comme si je me trouvais devant un tableau. Même les enfants, qui pourtant avaient ce jour la une plus grande motivation pour la piscine que pour les visites, sont tombés en pâmoison devant ce spectacle. Voilà j’en ai déjà trop dit… A vous de voir si vous voulez arrêter de lire cet article maintenant, sinon attention : spoiler !

Il est des villes qui vous laissent le souvenir d’un rêve. Florence en fait partie. Pour vous dire la vérité, ça a plutôt commencé comme un cauchemar quand il a fallu se garer… J’avais repéré un parking non loin du centre qui se révéla complet de chez complet. HORREUR ! On fait quoi ? Pas d’autres parkings près du centre ville et des places de stationnement réservées aux résidents ou aux touristes munis de « pass hotel ». On a tourné 45 min afin de finalement s’éloigner un peu du centre ville et se garer dans une rue longeant les quais. Mais toujours sur une place spéciale résidents ! Donc nous avons prié toute la journée pour ne pas prendre de P.V.

Prévoyez donc toujours un PLAN B pour vous garer quand vous voyagez en voiture. Ou suivez le conseil suivant : Rendez-vous sur trainitalia.com. Allez-y en train si vous en avez la possibilité ! C’est rapide et assez bon marché.

toscane femme avec enfant en porte-bébé sur un ont devant rivière

Une fois cette épreuve passée, nous avons donc longé les berges de l’Arno. Le grand en marchant et le petit dans le porte bébé de rando. J’ai vraiment regretté de ne pas avoir pris la poussette. Il était dit sur plusieurs sites que circuler dans Florence avec une poussette était pénible mais finalement j’ai croisé plein de parents équipés de la sorte et ils ne semblaient pas souffrir autant que moi avec mes 12 kilos sur le dos !

Le seul avantage à s’être garé un peu plus loin que prévu, c’est que nous avons approché la ville doucement, avec une vue globale. Nous avons décidé de rejoindre le centre via le Ponte Vecchio qui est juste dingue. Il date d’avant le Xème siècle et est le seul pont à ne pas avoir été détruit pendant la seconde guerre mondiale. On l’apprécie encore plus quand on le voit de loin plutôt qu’en le traversant.

florence enfant de dos sur un pont à florence au dessus rivière toscane

Une fois dessus, on peut voir les façades se refléter dans l’eau comme dans un miroir ! Vous en perdez vos repères ! Quelle belle introduction à la visite de la plus belle ville d’Italie.

Le plus grand de mes garçons n’avait franchement pas envie de visiter ce jour-là… Il faut dire qu’il avait rencontré une belle italienne à la piscine et ne pensait qu’a y retourner. Mais quand j’ai réussi à le planter devant ce décor j’ai eu droit à mon petit : tu avais raison maman ! HAHA ! Victoire ! Il m’aura quand même fallu l’amadouer un peu plus avec une glace par la suite mais j’ai réussi mon pari !

L’avantage des bébés c’est que vous pouvez les traîner à peu près partout sans qu’ils ne rechignent, à condition de ne pas vous arrêter de marcher. Les grands, c’est une autre histoire… A partir du moment où ils ne rentrent plus dans une poussette je vous souhaite un bon courage et de bonnes épaules pour les porter ! Sinon il y a ces marchepieds à roulette que vous fixez à la poussette et qui leur permet d’être devant vous. J’ai essayé. J’ai jamais réussi à marcher normalement ! Pied en canard et cul en arrière, bonjour la dégaine… Mais c’est à tester, à vous de voir, je ne suis peut-être pas très douée.

Rentrons dans le vif du sujet : c’est parti pour un parcours touristique dans la ville (version « avec enfants » bien entendu sinon vous n’êtes pas sur le bon blog !).

Si vous disposez de quelques heures, choisissez un quartier ou deux à visiter, pas plus. N’oubliez pas que vos enfants n’ont pas la même ambition que vous niveau culture et… qu’ils ont de plus petites jambes ! Adorables nains mais pas très rapides héhé. Commencez votre visite par le Ponte Vecchio, puis perdez vous dans les rues en passant par la Piazza de la Signoria (les statues toutes nues vous vaudront bien un petit «  haha maman on voit son zizi ! »)  jusqu’au DUOMO ou vous ne serez pas déçu du spectacle. Si vous avez la chance de ne pas avoir trop de monde à l’entrée, montez en haut du campanile. Prendre de la hauteur est souvent une chouette expérience et vous laissera à vous et à vos enfants un souvenir impérissable (et vous aurez la satisfaction d’avoir visiter un monument, et pas des moindres).

florence dome eglise duomo

Une fois redescendu, rigolez en vous arrêtant pour regarder les caricatures et laissez vous tenter ! c’est méga kitsch, touristique mais c’est toujours un bon moment en famille. L’auto dérision à toujours un succès fou auprès des enfants bizarrement 😉

Comme vous ne ferez pas de musée (vous reviendrez entre adultes)… profitez-en pour vraiment profiter de l’ambiance à la fois grouillante de monde et calme de la ville. Perdez-vous dans les rues, empruntez les petites ruelles, écoutez les italiens parler, sentez les odeurs de nourriture vous caresser les narines et goûtez à la dolce vita. Même en plein été, vous marcherez à l’ombre de grandes bâtisses. Vous aurez bien l’occasion de parler architecture avec vos enfants, d’observer les nombreux tags (certes c’est de l’art un peu plus contemporain, mais c’est de l’art quand même), de leur faire lever les yeux pour observer les façades ou encore de rentrer vous rafraîchir dans les nombreuses églises que compte Florence. Eloignez-vous du centre et baignez dans l’univers des florentins.

florence enfants devant tags de chaussures graffiti

Je sais que c’est assez frustrant de ne pas faire de visites de musées. Je l’ai vécu. J’aime l’art, je suis fascinée par les artistes de la Renaissance. Mais ce séjour en Italie est un séjour en famille. Nous créons notre propre tableau, chacun ajoutant sa couleur et ses envies. Je préfère mille fois voir mes enfants danser au son de quelques musiciens de passage ou encore les voir courir dans un parc après avoir arpenté de nombreuses rues plutôt que de les voir grimacer dans une file d’attente interminable. A chaque âge ses envies, la vie est longue mais l’enfance bien trop courte. Décomplexez et profitez 🙂

Mes conseils d’itinéraire s’arrêtent ici car tout est beau et tout est à voir à Florence. Vous ne serez pas déçus et vos enfants non plus, promis ! »

Si vous aussi, vous aimez la plume légère et les jolies photos de Sylvie, alias Gang of Mothers, je vous invite à vous rendre sur son blog du MOTHER POWER et notamment dans sa rubrique EN VOITURE SIMONE. Et promis, elle revient dans quelques semaines pour vous raconter la suite de ce périple à Lucca et à Pise. Et moi je travaille sur la suite de Bali… Si si…

Publicités

Une réflexion sur “Florence avec des mioches (c’est possible) – épisode #1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s