medesin benevole mission ong breizh lao laos

Des médecins 100% bénévoles dans les montagnes reculées du Laos

Lorsque l’on fait un don à un organisme humanitaire, on peut se poser des questions quant à son utilisation. Enfin pour ma part ! Ce n’est pas tant des questions sur le risque de fraude, qui est normalement contrôlé par des organismes comme le Comité de la charte, mais plutôt sur l’attribution des fonds à tel ou tel poste de la mission. Pour ma part, je n’arrive pas à laisser mon RIB à ces gars en gilet fluo marqué du logo d’une grande ONG qui vous accostent avec un (pourtant) aimable « Bonjour, auriez-vous une minute à m’accorder ? ». Je détourne les yeux, je prends un air pressé et je fuis. J’ai honte mais je n’arrive pas à donner à ces recruteurs non bénévoles. Je n’arrive pas à me faire à l’idée qu’un euro sur quatre récolté sera dépensé pour la collecte elle-même… Cette méthode est pourtant la plus rentable pour récolter des fonds et une ONG comme Médecins du monde y investit plus de 3,5 millions d’euros (en 2012). Evidemment, toute récolte massive de dons nécessite des investissements marketing proportionnels mais ça me semble gigantesque et je me dis qu’une petite asso 100% bénévole pourrait faire tellement avec une telle somme.

C’est pourquoi, chez nous, on choisit de faire confiance à une association humanitaire à taille humaine dont on connaît les membres et les fondateurs, à savoir Breizh-Lao.

L’association Breizh-Lao

Il y a 10 ans, l’association Breizh-Lao, c’était une poignée de médecins d’origine laotienne installés en France, en Bretagne pour être exact : Breizh, Bretagne, Lao, Laos, tu vois ? Je précise parce que l’asso a le soutien de la ville de Rennes et de la région Bretagne et qu’il ne faut pas manquer l’occasion de les remercier. Alors merci pour eux. Bref, des médecins désireux d’apporter une aide médicale et technique à la population déshéritée de leur nord-est laotien natal.

Ces médecins ont mobilisé une trentaine d’amis et de collègues français pour s’engager à leurs côtés au Laos et aujourd’hui (et aujourd’hui même !), ce sont 33 membres de l’association, des médecins généralistes, des dentistes, des pédiatres, des cardiologues,  des anesthésistes, des chirurgiens, des ORL, des audioprothésistes et des biologistes qui s’envolent pour le Laos, direction la région de Xieng Khouang, pour une nouvelle mission (la onzième).

equipe breizh lao mission 2014

Un accès aux soins très inégalitaire

Il faut savoir que le Laos, même si il a connu une forte croissance ces dernières années, reste un des pays les plus pauvres du monde avec un quart de sa population qui vit en dessous du seuil de pauvreté (données 2010).

Petit rappel d’histoire – moins connue que celle de ses voisins : si le Laos fut le seul pays d’Indochine où la prise de pouvoir par les communistes fut relativement pacifique (en 1975), le Pathet Lao va quand même envoyer plus de 40 000 laotiens dans des camps de rééducation et plus de 10% de la population va être poussée à l’exil par le régime. Aujourd’hui, la répression qui touche les « contre révolutionnaires » perdure encore, notamment avec l’extermination de l’ethnie minoritaire Hmong.

Le communisme a au moins une qualité : sa volonté de réduire les inégalités, notamment en terme d’accès aux soins, qu’il veut universel. L’état Lao va ainsi financer un vaste réseau de services de soins jusqu’aux réformes économiques des années 80, après lesquelles il se retire progressivement des dépenses de santé. Entre 1995 et 2005, la part du financement public dégringole de 60% à 17%… L’aide internationale afflue et assure 30% des dépenses de santé. Reste aux patients d’assurer le reste du financement des structures sanitaires en payant de leur poche. Cette nouvelle politique du paiement à l’acte exclut de nombreuses familles du système de soins. Les inégalités se creusent également sur le plan géographique entre les zones urbaines et les zones rurales, où les infrastructures sont encore sous développées.

laosbe4

laosbe3

villageaois laos avec ombrelles parapluies

Crédit photos : Allonsvoirailleurs.be

Dans son malheur, le Laos sera un peu moins ébranlé que ses voisins par la crise financière asiatique de la fin des années 90 car il est alors trop pauvre pour spéculer ! L’histoire est facétieuse…

Auprès des populations rurales, isolées et démunies

Bref, dans les montagnes reculées du Nord-est Laotien, une aide médicale bénévole était la bienvenue. Il y a de nombreuses ONG au Laos mais elles restent dans les grandes villes et très peu d’entre elles s’aventurent dans les montagnes, une région où la population est pourtant très démunie et isolée. Breizh-Lao est d’ailleurs une branche d’AMLF, l’Association des Médecins Lao de France, qui intervient plutôt à Ventiane et dans les grandes villes du Sud du pays. Le gouvernement laotien n’est pas très enclin à demander l’aide internationale. Il redoute encore la propagande occidentale. Par exemple, il est interdit aux ONG d’apporter des livres.

Breizh-Lao intervient dans la région de Xieng Khouang, une région magnifique au Nord-Est du pays mais la plus bombardée et encore infestée de mines. Les ORL sont basés à l’hopital régional de Phonsavanh, où sont réalisées les opérations de la surdité. Les autres médecins interviennent à 1h de là, à l’hôpital dispensaire de Muang Kham, d’où ils rayonnent à la journée dans les villages alentours situés dans un rayon de 50 à 150 km. Ils arrivent avec leur groupe électrogène dans des villages souvent privés d’électricité et transforment l’école en dispensaire de fortune et les tables d’écoliers en  tables d’auscultation ou d’opération !

hopitale phonsavan-01

laos-01

villageois-01

ecole dispensaire ONG laos

ecole dispensaire ONG laos

Capture d’écran 2015-10-27 à 15.32.07-01

Crédit photos : Breizh-Lao

Leur mission : Soigner et former

La mission de Breizh-Lao est d’abord d’apporter des soins qui nécessitent l’intervention de praticiens spécialisés ainsi que du matériel médical adéquat. Si vous êtes maso et que vous aimez les photos d’abcès dentaires, vous serez déçus car je n’en mettrai pas. Cette année, j’ai été missionnée pour illustrer une affiche annonçant leur prochaine campagne de soins dentaires et ma recherche documentaire sur les becs de lièvre m’a suffit. Je vous éviterai ce supplice ! En tout cas, j’étais très fière de pouvoir apporter ma (petite) pierre à l’édifice « humanitaire ». Comme quoi, nous pouvons tous être utiles. D’ailleurs, l’excellente vidéo ci-dessous, qui résume très bien l’action de Breizh-Lao, a été tournée et montée par des professionnels bénévoles. Vous devez absolument la visionner, au moins pour connaître l’histoire du bébé miraculé (vers la 10ème minute)… Et si vous aimez vraiment les abcès dentaires, vous n’êtes pas à l’abri d’en voir un furtif ! Sans blague, elle est vraiment très bien faite. Je ne m’étends donc pas plus sur l’étendue des soins prodigués, vous saurez tout avec la vidéo.

film Mission humanitaire laos 2014 (réalisé par Olivia Moukouri et David Dujarrier)

Mission 2014 (Film réalisé par Olivia Moukouri et David Dujarrier)

Soigner, ça c’est fait. L’autre mission de l’asso, c’est de former sur place des équipes locales de soignants, notamment des auxiliaires dentaires en les faisant travailler sur des cas pratiques pour assurer les suites opératoires. Des formations en France sont également proposées à de jeunes médecins laotiens pour assurer leur autonomie. En cas de doute et après leur départ, ils peuvent toujours contacter les membres de Breizh-Lao via Viber. Ils sont modernes ces papys docteurs !

Remise d'attestations de formation et de matériels dentaires pour les auxiliaires dentaires, Muongkham, 2014

Remise d’attestations de formation pour les auxiliaires dentaires, Muong Kham, 2014

De vrais bénévoles qui donnent leur temps et leur argent

L’association ne compte aucun membre salarié. Ce sont uniquement des médecins libéraux souvent retraités. Chacun cotise à l’association. Chacun apporte son propre matériel pour être autonome et le laisse souvent sur place. Chacun prend à sa charge l’achat de son billet d’avion, le règlement de ses nuitées sur place et de ses repas, soit environ 2000€. Il sont invités une fois par l’hôpital pour fêter leur arrivée, puis parfois dans les villages, où il n’y a ni hôtel ni restaurant, pour un repas frugal dans la cabane sombre et enfumée du chef de village. Aventure et authenticité assurée !

intervention chirurgicale ong laos breizh lao

Et nous, qu’est-ce qu’on peut faire pour aider ?

Si vous êtes un jeune médecin (enfin, que vous n’êtes pas encore retraité !), ils ont besoin de vous sur place pour les accompagner pour une mission d’une semaine ou plus. Tous ceux qui en reviennent vous diront que c’est une aventure humaine incroyable, un dépaysement total et une expérience professionnelle extrêmement enrichissante. Vous pourrez en profiter pour séjourner plus longuement dans cette région magnifique de la plaine des jarres ou dans les pays alentours. Sachez qu’il faut compter déjà 2 jours de trajet pour y accéder en passant par Hanoi ou Bangkok puis Ventiane et qu’il vaut donc mieux partir au moins 2 ou 3 semaines !

orl-01

La plaine des jarres - Crédit photo : Chauxmelemonde.com

La plaine des jarres – Crédit photo : Chauxmelemonde.com

Les conjoints accompagnateurs sont les bienvenus et peuvent, s’ils le souhaitent, faire de la prévention bucco-dentaire auprès des écoliers ou apporter leur aide dans les orphelinats. Et si les frais sur place sont à votre charge, vous pourrez toutefois en déduire 2/3 de vos impôts. Evidemment, vous pouvez redouter la barrière de la langue. C’est une difficulté inévitable qui nécessite une bonne expérience en tant que médecin. Mais le langage du corps est efficace et vous apprendrez rapidement quelques mots de laotien, qui pourront toujours vous servir lors de vos prochaines vacances en Thaïlande car les deux langues se ressemblent. Sauf si vous n’apprenez qu’à dire « Ouvrez la bouche », « Dites Aaahhh », « Est-ce que je vous fais mal ? »… C’est plus compliqué à caser dans une conversation ! Heureusement, aujourd’hui, les jeunes médecins Lao parlent de plus en plus anglais.

prévention bucco dentaire laos ecoles campagnes

Si vous êtes médecin, toujours, mais que vous ne pouvez pas partir en mission, vous pouvez tout à fait vous rendre utile en donnant du matériel médical obsolète en France et des consommables récupérés dans votre cabinet ou dans des hôpitaux. Par exemple, les dentistes en activité pourront donner des brosses à dents distribuées par les laboratoires.

Si vous n’êtes pas médecin (on a le droit !), vous pouvez toujours donner des vêtements chauds pour enfant avec des manches longues et en bon état en taille naissance jusqu’à 12-14 ans qui seront distribués dans les villages. La collecte se fait vers le mois de mai.

Vous pouvez aussi faire un don. Et comme c’est une association loi 1901, ce don vous donne droit à une réduction d’impôt. Cet argent servira au financement de :

  • l’envoi du container (6000€),
  • l’achat de consommables et de médicaments,
  • l’achat de petit matériel sur place, comme des cahiers et des crayons.

Il pourra aussi financer d’autres projets ponctuels d’envergure comme :

  • la formation d’un radiologue à Ventiane pour laquelle il faut compter 5000€.
  • l’achat d’un régulateur de tension électrique car ça sautille grave !
  • l’achat d’un appareil numérique pour les radiographies parce que le développement argentique des radios en chambre noire, c’est galère.
Concrètement, comment on fait ?

Vous pouvez adhérer ou faire un don par ici ou les contacter par là. Ils comptent sur vous !

Bon, j’espère que j’aurais réussi à vous convaincre… Et si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager avec vos amis médecins (et les autres aussi, on n’est pas sectaire) et à suivre notre page Facebook pour être informé de nos prochaines publications. Merci pour eux.

Pour aller plus loin :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s